Révolue l’assistance par e-mail ou par téléphone. Dès aujourd’hui, nous vous offrons un support sur site, chez nous à Rapperswil-Jona. Et ce, sans aucuns frais! Ainsi, les clients Business, Webshop et Managed-Server de Hostpoint profiteront dorénavant d’un conseil encore plus individualisé de nos spécialistes en support.

Certes, nos collaborateurs sont à même de résoudre simplement et rapidement la plupart des problèmes de nos clients au téléphone ou par e-mail. Des feed-back de clients nous montrent cependant que si le support par e-mail ou par téléphone est somme toute agréable, il existe parfois des sujets ou des thèmes que l’on aimerait discuter de manière un peu plus personnelle et détaillée.

Et c’est la raison pour laquelle, dès maintenant, nous proposons une nouvelle offre de support gratuite que nous avons à cœur de nommer «Hostpoint CheckIn»: le support personnel sur site, ici à Rapperswil-Jona! Une première en Suisse dans le domaine de l’hébergement Web.

Hostpoint à portée de main – grâce à CheckIn

Peu importe d’ailleurs qu’il s’agisse d’une introduction approfondie dans l’univers de notre boutique Web, de l’aménagement de notre solution Collaboration OpenXchange ou de l’explication de notre control panel: dans nos locaux spécialement conçus pour «Hostpoint CheckIn», le client et le spécialiste en support peuvent en toute tranquillité –dans le cadre d’un entretien personnalisé – se consacrer à résoudre les problèmes.

Et si vous avez maintenant envie d’un rendez-vous personnel et gratuit auprès de CheckIn, en tant que client Business, Webshop ou Managed-Server, convenez en quelques clics de souris d’une date dans le control panel. Nous nous réjouissons de votre venue!

Hostpoint à portée de main – grâce à CheckIn!

Thomas Brühwiler

Thomas Brühwiler occupe le poste de Head of Communication chez Hostpoint et est également responsable des activités dans le domaine des médias sociaux. Tom tout jeune déjà, il tapait sur un Commodore 64, recopiant des pages de code Basic à partir de manuels, et finissait souvent par constater ensuite qu’une erreur s’était glissée dans l’enchevêtrement de caractères et que le programme ne fonctionnait pas. Quoi qu’il en soit, il ne peut maintenant plus se passer d’un ordinateur.

0