Si tu utilises Google, tu as sûrement déjà remarqué les images situées à côté des résultats: il s’agit du portrait des auteurs. Cherche par exemple «Google Authorship».

Le 13 août, le résultat de la recherche donnait cela:

Google Authorship

Les trois premiers résultats sont des contributions n’ayant aucun auteur défini. Apparaissent ensuite les articles de Rick DeJarnette, Andy Crestodina et Stefan Köhn. Si tu cliques sur le nom situé à côté de la photo, Google te rediriges alors sur le profil Google+ de l’auteur. Ces données d’auteur, d’abord introduites par Google aux Etats-Unis, sont disponibles depuis début avril dans les résultats de recherche en français. L’idée derrière ce lien est simple.

D’une part, Google veut vérifier l’authenticité des auteurs et protéger les originaux du plagiat; d’autre part, «Claim your content» est censé améliorer la fiabilité et crédibilité des pages web ou des blogs et, partant, attirer plus de visiteurs et visiteuses. Google souhaite en outre rendre Google+ plus attractif: il faut en effet avoir un compte Google+ si l’on veut voir son image et son nom apparaître à côté de ses articles.

Cher Google, je suis l’auteur de cet article

Le profil Google+
Associer le profil Google+ aux résultats de recherche est une procédure simple: tout d’abord, il te faut créer un lien entre la page de ton article et ton profil. Pour cela, tu entres ce code HTML dans le code source de la page:

<a href="[profil_url]?rel=author">Google</a>

Profil_url étant l’URL de ton profil Google+. Ensuite, tu crées un lien entre ton profil et ta page web ou ton blog. Pour ce faire, il te suffit d’accéder aux paramètres de profil, de cliquer sur la section «Également auteur de» puis «Ajouter un lien personnalisé» et d’entrer l’URL de la page ou du blog, et enfin d’enregistrer les modifications. Tu trouveras ici une vidéo expliquant clairement la marche à suivre.

Il est encore plus facile d’associer un lien lorsque tu utilises WordPress comme système de gestion du contenu. Ce widget associe automatiquement ton blog à ton profil Google+.

Si le lien fonctionne, le Rich Snippets Testing Tool apparaît. Entre une URL, et le Tool affiche immédiatement les données d’auteur auxquelles Google a accès sur ta page.

Cher Google, je suis l’auteur de cet article!

Sandro Bertschinger

Sandro pendant longtemps, il a trouvé les ordinateurs relativement ennuyeux. L’élément déclencheur a été une console de jeux, à savoir un Amiga 500. Avec l’arrivée d’Internet et la possibilité de créer des sites Internet «cool», le thème des ordinateurs était plutôt au cœur des préoccupations. En 2001, il a alors croisé par hasard le chemin d’une SSII.

0